« Domine, ad quem ibimus? Verba vitae aeternae habes. » Jn 6, 68






























 
  

Mercredi des Cendres
Commentaire du jour
Saint LĂ©on le Grand (?-440-461), pape et docteur de l'Église
10Ăšme homĂ©lie pour le carĂȘme (trad. brĂ©viaire ; SC 49 rev)

Les exercices du carĂȘme : « DĂ©chirez vos cƓurs et non vos vĂȘtements ; revenez au Seigneur votre Dieu » (Jl 2,13)

      Le Seigneur a dit : « Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pĂ©cheurs » (Mt 9,13). Il n'est donc permis Ă  aucun chrĂ©tien de haĂŻr qui que ce soit, car personne n'est sauvĂ© autrement que grĂące au pardon des pĂ©chĂ©s... Que le peuple de Dieu soit donc saint, et qu'il soit bon : saint pour se dĂ©tourner de ce qui est dĂ©fendu, bon pour accomplir ce qui est commandĂ©. C'est une grande chose, certes, d'avoir une foi droite et une doctrine sainte ; il est trĂšs louable de rĂ©primer la gloutonnerie, d'avoir une douceur et une chastetĂ© irrĂ©prochable, mais toutes ces vertus ne sont rien sans la charitĂ©...

      Mes bien-aimĂ©s, tous les temps conviennent pour rĂ©aliser ce bien de la charitĂ©, mais le carĂȘme nous y invite plus spĂ©cialement. Ceux qui dĂ©sirent accueillir la PĂąque du Seigneur avec la saintetĂ© de l'esprit et du corps doivent s'efforcer avant tout d'acquĂ©rir ce don qui contient l'essentiel des vertus et qui « couvre la multitude des pĂ©chĂ©s » (1P 4,8). C'est pourquoi, au moment de cĂ©lĂ©brer le mystĂšre qui surpasse tous les autres, celui par lequel le sang de JĂ©sus Christ a effacĂ© nos fautes, prĂ©parons en premier lieu les sacrifices de la misĂ©ricorde. Ce que la bontĂ© de Dieu nous a accordĂ©, accordons-le Ă  ceux qui ont pĂ©chĂ© contre nous. Que les injustices soient jetĂ©es dans l'oubli, que les fautes n'entraĂźnent pas le chĂątiment, et que tous ceux qui nous ont offensĂ©s ne craignent plus d'ĂȘtre payĂ©s de retour...

      Chacun doit bien savoir qu'il est lui mĂȘme pĂ©cheur et, pour recevoir lui-mĂȘme le pardon, il doit se rĂ©jouir d'avoir trouvĂ© quelqu'un Ă  qui pardonner. Ainsi, lorsque nous dirons, selon l'enseignement du Seigneur : « Pardonne-nous nos offenses comme nous avons nous-mĂȘmes pardonnĂ© Ă  ceux qui nous ont offensĂ©s » (Mt 6,12), nous pouvons ĂȘtre sĂ»rs que nous obtiendrons la misĂ©ricorde de Dieu.



 
©Evangelizo.org 2001-2018