« Domine, ad quem ibimus? Verba vitae aeternae habes. » Jn 6, 68






























 
  

de la férie

Lettre de saint Paul ApĂ´tre aux Romains 12,1-5.
Frères, je vous invite, par la miséricorde de Dieu, à offrir vos corps en victime vivante, sainte, agréable à Dieu : c'est là votre culte spirituel.
Et ne vous conformez pas au siècle présent, mais transformez-vous par le renouvellement de l'esprit, afin que vous éprouviez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, ce qui lui est agréable, ce qui est parfait.
En vertu de la grâce qui m'a Ă©tĂ© donnĂ©e, je dis Ă  chacun de vous de ne pas s'estimer plus qu'il ne faut ; mais d'avoir des sentiments modestes, chacun selon la mesure de la foi que Dieu lui a dĂ©partie.
Car, de mĂŞme que nous avons plusieurs membres dans un seul corps, et que tous les membres n'ont pas la mĂŞme fonction,
ainsi nous qui sommes plusieurs, nous ne faisons qu'un seul corps dans le Christ, et chacun en particulier nous sommes membres les uns des autres.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 2,42-52.
Quand il eut douze ans, comme ils étaient montés selon la coutume de la fête,
et qu'ils s'en retournaient, le temps étant passé, l'enfant Jésus resta à Jérusalem et ses parents ne le surent pas.
Pensant qu'il était avec la caravane, ils marchèrent tout un jour, puis ils le cherchèrent parmi leurs parents et leurs connaissances.
Ne l'ayant point trouvé, ils s'en retournèrent à Jérusalem en le recherchant.
Or, au bout de trois jours, ils le trouvèrent dans le temple, assis au milieu des docteurs, les Ă©coutant et les interrogeant ;
et tous ceux qui l'entendaient étaient ravis de son intelligence et de ses réponses.
En le voyant, ils furent stupĂ©faits, et sa mère lui dit : " Mon enfant, pourquoi nous avez-vous fait cela ? Voyez, votre père et moi, nous vous cherchions tout affligĂ©s. "
Et il leur rĂ©pondit : " Pourquoi me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas qu'il me faut ĂŞtre dans les choses de mon Père ? "
Mais ils ne comprirent pas la parole qu'il leur dit.
Et il descendit avec eux, et il vint à Nazareth, et il leur était soumis. Et sa mère conservait toutes ces choses en son cœur.
Et Jésus progressait en sagesse, en taille et en grâce, auprès de Dieu et des hommes.



Extrait de la Bible catholique traduite par le chanoine Crampon




Commentaire du jour : Sainte Teresa de Calcutta
« Ils retournèrent en Galilée, dans leur ville de Nazareth »



 
©Evangelizo.org 2001-2018