« Domine, ad quem ibimus? Verba vitae aeternae habes. » Jn 6, 68






























 
  

Ste Julienne Falconieri, vierge

Deuxième lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 10,17-18.11,1-2.
Mes frères, que celui qui se glorifie, se glorifie dans le Seigneur.
Car ce n'est pas celui qui se recommande lui-mĂŞme qui est un homme Ă©prouvĂ© ; c'est celui que le Seigneur recommande.
Oh ! si vous pouviez supporter de ma part un peu de folie ! Mais oui, vous me supportez.
J'ai conçu pour vous une jalousie de Dieu ; car je vous ai fiancĂ©s Ă  un Ă©poux unique, pour vous prĂ©senter au Christ comme une vierge pure.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 25,1-13.
En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples cette parabole : Le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux.
Cinq d'entre elles Ă©taient folles, et cinq Ă©taient sages.
Les folles, en prenant leurs lampes, n'avaient pas pris d'huile avec elles ;
mais les sages avaient pris de l'huile dans leurs vases avec leurs lampes.
Comme l'Ă©poux tardait, elles s'assoupirent toutes et s'endormirent.
Au milieu de la nuit, un cri se fit entendre : " Voici l'époux ! Allez à sa rencontre ! "
Alors toutes ces vierges se levèrent et préparèrent leurs lampes.
Et les folles dirent aux sages : " Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'Ă©teignent. "
Les sages rĂ©pondirent : " De crainte qu'il n'y en ait pas assez pour nous et pour vous, allez plutĂ´t chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. "
Mais, pendant qu'elles s'en allaient en acheter, l'époux arriva, et celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui au festin des noces, et la porte fut fermée.
Plus tard, les autres vierges vinrent aussi, disant : " Seigneur, Seigneur, ouvrez-nous ! "
Mais il rĂ©pondit : " En vĂ©ritĂ©, je vous le dis, je ne vous connais pas. "
Donc veillez, car vous ne savez ni le jour, ni l'heure.



Extrait de la Bible catholique traduite par le chanoine Crampon




Commentaire du jour : l'Abbé Duquesne
La porte du ciel, une fois fermée à quelqu’un, ne se rouvre plus pour lui



 
©Evangelizo.org 2001-2017