« Domine, ad quem ibimus? Verba vitae aeternae habes. » Jn 6, 68














 
                    

jeudi 25 mai 2017

Troisième Dimanche après Pâques



Troisième dimanche après Pâques

 

Les textes de cette messe nous parlent de la joie : l’Église est dans la joie parce que son Époux est ressuscité et nous a délivrés (introït, alléluia et offertoire) ; « parce que celui qu’elle désire, elle le porte déjà dans son cœur ; et parce que, en bonne éducatrice, elle veut que ses enfants adoptent les mœurs du paradis qui est le lieu de la joie sans mélange et de la louange ininterrompue. Cependant, ici-bas, le chant de l’Église, même dans l’allégresse pascale, reste teinté d’une douce tristesse (Évangile), parfois d’un gémissement, parce que l’épouse a reçu une blessure d’amour qui ne guérira qu’au ciel, et qu’elle reste ici-bas comme une femme en travail de vie éternelle » (Dom Gérard).

 

INTROÏT • Psaume 65, 1-2

Acclamez Dieu, terre entière,  alléluia ; faites entendre une hymne à son nom, alléluia ; donnez de la gloire à sa louange, alléluia, alléluia, alléluia.

Psaume Dites à Dieu : Que vos œuvres sont redoutables, Seigneur ! Devant la grandeur de votre puissance vos ennemis même devront vous honorer. £ Gloire…

 

COLLECTE

Ô â€¯Dieu, afin que les égarés puissent revenir dans la voie de la justice, vous leur montrez la lumière de votre vérité ; donnez donc à tous ceux qui portent le nom de chrétien de repousser ce qui est contraire à ce nom, et de suivre ce qui lui convient. Par…

 

 



© Éditions Sainte Madeleine 2013 – www.barroux.org




 
©Evangelizo.org 2001-2017