« Domine, ad quem ibimus? Verba vitae aeternae habes. » Jn 6, 68














 
                    

samedi 04 avril 2015

Samedi Saint, Vigile Pascale



SAMEDI SAINT et VIGILE PASCALE

          Le Samedi saint, l'Eglise entre dans une période d'attente, d'espérance. C'est le "Grand et saint Sabbat". La samedi saint est un jour vide par rapport aux deux précédents : le Christ est au tombeau, rien ne se passe. Les disciples sont effrayés et déçus. La journée se passe en attente.
        Les tabernacles sont vides, un deuil qui rappelle celui des disciples du Christ. Une période où il ne se passe strictement rien, ni messe, ni mariage, ni funérailles, avant d'entrer, avec la Vigile pascale, dans la lumière, la gloire du Christ ressuscité. Seule la liturgie des heures est célébrée. (office dit "des ténèbres").

        Pendant la nuit du samedi saint au dimanche de Pâques, on fête la Résurrection du Christ lors de la Vigile pascale.

        Cette célébration festive est très riche. Elle commence en plein air par la bénédiction du feu nouveau, auquel est allumé le Cierge pascal. «Lumière du Christ ! Nous rendons grâce à Dieu !».

        Un chantre chante l' «Exultet», grand chant de joie qui annonce la Résurrection. Puis l'histoire du Salut est récapitulée, depuis la Création jusqu'à la Résurrection, en passant par la sortie d'Egypte, les prophètes, etc, au cours d'une grande liturgie de la Parole. On relit tout ce que Dieu a fait pour les Hommes à la lumière de la Résurrection du Christ. Ceci amène à chanter la gloire de Dieu, en faisant sonner les cloches à toute volée. L'évangile est acclamé en chantant Alléluia (ce qui n'avait pas été fait pendant tout le carême).

        Vient ensuite la liturgie baptismale. La Vigile pascale est le moment de l'année le plus approprié pour la célébration des baptêmes. Depuis les temps les plus reculés, cette nuit est « une veille en l’honneur du Seigneur » ; on y commémore la nuit sainte où le Seigneur est ressuscité ; où l’Église veille dans l’attente de la Résurrection du Seigneur, et la célèbre par les sacrements de l’initiation chrétienne.
        La célébration se poursuit par la liturgie de l'Eucharistie, et se termine par une bénédiction solennelle : «Ils sont finis, les jours de la Passion ! ...»







 
©Evangelizo.org 2001-2017