¬ę Domine, ad quem ibimus? Verba vitae aeternae habes. ¬Ľ Jn 6, 68






























 
dimanche 07 mai 2017
Troisi√®me Dimanche apr√®s P√Ęques



Premi√®re lettre de saint Pierre Ap√ītre 2,11-19.
Mes bien-aim√©s, je vous exhorte comme des √©trangers et des voyageurs ici-bas, √† vous abstenir des convoitises de la chair qui font la guerre √† l'√Ęme.
Ayez une conduite honn√™te au milieu des Gentils, afin que, sur le point m√™me o√Ļ ils vous calomnient comme si vous √©tiez des malfaiteurs, ils arrivent, en y regardant bien, √† glorifier Dieu pour vos bonnes Ňďuvres au jour de sa visite.
Soyez donc soumis à toute institution humaine à cause du Seigneur, soit au roi, comme souverain,
soit aux gouverneurs, comme délégués par lui pour faire justice des malfaiteurs et approuver les gens de bien.
Car c'est la volonté de Dieu que, par votre bonne conduite, vous fermiez la bouche aux insensés qui vous méconnaissent.
Comportez-vous comme des hommes libres, non pas comme des hommes qui se font de la liberté un manteau pour couvrir leur malice, mais comme des serviteurs de Dieu.
Rendez honneur √† tous ; aimez tous les fr√®res ; craignez Dieu ; honorez le roi.
Vous, serviteurs, soyez soumis √† vos ma√ģtres avec toutes sortes de respects, non seulement √† ceux qui sont bons et doux, mais encore √† ceux qui sont difficiles.
Car c'est une chose agréable à Dieu que ce soit en vue de lui que l'on endure des peines infligées injustement.


√Čvangile de J√©sus Christ selon saint Jean 16,16-22.
En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples : Encore un peu de temps, et vous ne me verrez plus, et encore un peu de temps, et vous me verrez, parce que je vais à mon Père.
Sur quoi, quelques-uns de ses disciples se dirent entre eux : "Que signifie ce qu'il nous dit : Encore un peu de temps, et vous ne me verrez plus ; et encore un peu de temps, et vous me verrez, parce que je vais à mon Père ?"
Ils disaient donc : " Que signifie cet "encore un peu de temps" ? Nous ne savons ce qu'il veut dire."
Jésus connut qu'ils voulaient l'interroger et leur dit : " Vous vous questionnez entre vous sur ce que j'ai dit : Encore un peu de temps et vous ne me verrez plus ; et encore un peu de temps, et vous me verrez.
En vérité, en vérité, je vous le dis, vous pleurerez et vous vous lamenterez, tandis que le monde se réjouira ; vous serez affligés, mais votre affliction se changera en joie.
La femme, lorsqu'elle enfante, est dans la souffrance parce que son heure est venue. Mais lorsqu'elle a donné le jour à l'enfant, elle ne se souvient plus de ses douleurs, dans la joie qu'elle a de ce qu'un homme est né dans le monde.
Vous donc, aussi, vous √™tes maintenant dans l'affliction¬†; mais je vous reverrai, et votre cŇďur se r√©jouira, et nul ne vous ravira votre joie. "






 
©Evangelizo.org 2001-2017