« Domine, ad quem ibimus? Verba vitae aeternae habes. » Jn 6, 68






























 
lundi 15 mai 2017
St Jean Baptiste de la Salle, confesseur



Livre de l'Ecclésiastique 31,8-11.
Heureux l'homme qui sera trouvĂ© sans tache ; qui n'a pas couru aprĂšs l'or, ni espĂ©rĂ© dans l'argent et les trĂ©sors !
Qui est-il, pour que nous le proclamions heureux ? Car il a fait une chose merveilleuse parmi son peuple.
Quel est celui qui a Ă©tĂ© Ă©prouvĂ© Ă  ce sujet et trouvĂ© sans reproche ? Que cette Ă©preuve lui soit un sujet de gloire ! Qui a pu violer la loi et ne l'a pas violĂ©e, faire le mal et ne l'a pas fait ?
Sa fortune sera affermie, et l'assemblée publiera ses bienfaits.


Évangile de JĂ©sus Christ selon saint Matthieu 18,1-5.
En ce temps-lĂ , les disciples s'approchĂšrent de JĂ©sus, et lui dirent : Qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux ?
Alors ayant fait venir un enfant, il le plaça au milieu d'eux
et dit : Je vous le dis, en vérité, si vous ne changez et ne devenez comme les enfants, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux.
Celui donc qui se fera humble comme ce petit enfant est le plus grand dans le royaume des cieux.
Et celui qui reçoit en mon nom un enfant comme celui-ci, c'est moi qu'il reçoit.






 
©Evangelizo.org 2001-2017