¬ę Domine, ad quem ibimus? Verba vitae aeternae habes. ¬Ľ Jn 6, 68






























 
mercredi 07 juin 2017
Mercredi des Quatre-Temps de Pentec√īte



Livre des Actes des Ap√ītres 5,12-16.
En ces jours-l√†, beaucoup de miracles et de prodiges se faisaient parmi le peuple par les mains des ap√ītres. Ils se tenaient tous ensemble au portique de Salomon,
et aucun des autres n'osait se joindre √† eux ; mais le peuple les louait hautement.
De plus en plus s'adjoignaient des croyants au Seigneur, hommes et femmes en masse,
√† tel point qu'on apportait les malades dans les rues et qu'on les pla√ßait sur des lits et des grabats, afin que, lorsque Pierre passerait, son ombre au moins couvr√ģt quelqu'un d'eux.
On venait même en foule des villes voisines de Jérusalem, amenant des malades et des gens tourmentés par des esprits impurs, qui tous étaient guéris.


√Čvangile de J√©sus Christ selon saint Jean 6,44-52.
En ce temps-l√†, J√©sus dit √† la foule des Juifs : Nul ne peut venir √† moi si le P√®re qui m'a envoy√© ne l'attire ; et je le ressusciterai au dernier jour.
Il est √©crit dans les Proph√®tes : Ils seront tous enseign√©s par Dieu. Quiconque a entendu le P√®re et a re√ßu son enseignement, vient √† moi.
Ce n'est pas que personne ait vu le P√®re, sinon celui qui est de Dieu ; celui-l√† a vu le P√®re.
En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle.
Je suis le pain de vie.
Vos pères ont mangé la manne dans le désert, et ils sont morts.
Voici le pain descendu du ciel, afin qu'on en mange et qu'on ne meure point.
Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu'un mange de ce pain, il vivra √©ternellement ; et le pain que je donnerai, c'est ma chair, pour le salut du monde."
L√†-dessus, les Juifs disputaient entre eux, disant : "Comment cet homme peut-il donner sa chair √† manger ?"






 
©Evangelizo.org 2001-2017