¬ę Domine, ad quem ibimus? Verba vitae aeternae habes. ¬Ľ Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !

Saisissez votre courriel


Confirmez votre courriel

















 
mercredi 14 juin 2017
St Basile le Grand, évêque, confesseur et docteur



Deuxi√®me lettre de saint Paul Ap√ītre √† Timoth√©e 4,1-8.
Mon bien-aimé : je t'adjure devant Dieu et le Christ Jésus, qui doit juger les vivants et les morts, par son avènement et son royaume :
prêche la parole, insiste à temps et à contretemps, reprends, censure, exhorte, avec une entière patience et souci d'instruction.
Car un temps viendra o√Ļ les hommes ne supporteront pas la saine doctrine, mais au gr√© de leurs d√©sirs se donneront une foule de ma√ģtres, l'oreille leur d√©mangeant,
et ils détourneront l'oreille de la vérité pour se tourner vers les fables.
Pour toi, sois sobre en toutes choses, endure la souffrance, fais Ňďuvre de pr√©dicateur de l'Evangile, remplis pleinement ton minist√®re.
Quant à moi, je suis déjà offert en sacrifice, et le moment de mon départ approche.
J'ai combattu le bon combat, j'ai achev√© la course, j'ai gard√© la foi :
désormais m'est réservée la couronne de la justice, que m'accordera en ce jour-là le Seigneur, le juste Juge, et non seulement à moi, mais à tous ceux qui auront chéri son apparition.


√Čvangile de J√©sus Christ selon saint Luc 14,26-35.
En ce temps-l√†, J√©sus dit aux foules : " Si quelqu'un vient √† moi sans ha√Įr son p√®re, sa m√®re, sa femme, ses enfants, ses fr√®res, ses sŇďurs et jusqu'√† sa propre vie, il ne peut √™tre mon disciple.
Quiconque ne porte pas sa croix et ne me suis pas, ne peut  √™tre mon disciple.
Qui de vous, en effet, s'il veut b√Ętir une tour, ne s'assied d'abord pour calculer la d√©pense, pour voir s'il a de quoi l'achever¬†?
De peur qu'ayant posé le fondement et ne pouvant pas terminer, tous ceux qui verront cela ne se mettent à le ridiculiser,
disant : " Cet homme a commenc√© √† b√Ętir, et il n'a pu terminer ! "
Ou quel roi, s'il va faire la guerre √† un autre roi, ne s'assied d'abord pour d√©lib√©rer s'il est capable de se heurter, avec dix mille hommes, √† celui qui vient contre lui avec vingt mille ?
S'il ne l'est pas, tandis qu'il est encore loin, il envoie une ambassade faire demande de paix.
Ainsi donc, quiconque d'entre vous ne renonce pas à tout ce qu'il possède ne peut être mon disciple.
Certes le sel est bon ; mais si le sel s'affadit, avec quoi l'assaisonnera-t-on ?
Inutile et pour la terre et pour le fumier, on le jette dehors. Qui a des oreilles pour entendre entende ! "






 
©Evangelizo.org 2001-2017