¬ę Domine, ad quem ibimus? Verba vitae aeternae habes. ¬Ľ Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !

Saisissez votre courriel


Confirmez votre courriel

















 
jeudi 22 juin 2017
St Paulin de Nole, évêque et confesseur



Deuxi√®me lettre de saint Paul Ap√ītre aux Corinthiens 8,9-15.
Mes fr√®res, vous connaissez la gr√Ęce de notre Seigneur J√©sus-Christ. Vous savez qu'√©tant riche, il s'est fait pauvre pour vous, afin de vous enrichir par sa pauvret√©.
C'est un avis que je donne ici, car vous n'avez pas besoin d'autre chose, vous qui, les premiers, avez commencé dès l'an passé non seulement à exécuter, mais aussi à former le dessein.
Maintenant donc achevez aussi l'Ňďuvre elle-m√™me, afin que l'ex√©cution selon vos moyens r√©ponde chez vous √† l'empressement de la volont√©.
Quand la bonne volonté existe, elle est agréable, à raison de ce que l'on a, et non de ce que l'on n'a pas.
Car il ne faut pas qu'il y ait soulagement pour les autres, et d√©tresse pour vous, mais √©galit√© :
dans la circonstance présente, votre superflu supplée à ce qui leur manque, afin que pareillement leur superflu pourvoie à vos besoins, en sorte qu'il y ait égalité,
selon qu'il est √©crit : " Celui qui avait recueilli beaucoup n'avait rien de trop, et celui qui avait peu recueilli ne manquait de rien. "


√Čvangile de J√©sus Christ selon saint Luc 12,32-34.
En ce temps-l√†, J√©sus dit √† ses disciples : Ne craignez pas, petit troupeau ; car il a plu √† votre P√®re de vous donner le royaume.
Vendez ce que vous avez, et donnez-le en aum√īne. Faites-vous des bourses qui ne s'usent pas, un tr√©sor in√©puisable dans les cieux, o√Ļ le voleur n'approche pas et la teigne ne d√©truit point.
Car l√† o√Ļ est votre tr√©sor, l√† aussi sera votre cŇďur.






 
©Evangelizo.org 2001-2017